leumbeul


Partie 2

Grand-mère est en train de faire la sieste et j’en ai profité pour aller en douce dans la cuisine préparer une mixture à base de menthe et de gingembre destinée à rendre fou Cheikhou (celui que je dois vois ce soir).
La remise des diplômes approchait à grands pas et c’était un événement non négligeable à l’école. Elle se fera dans l’un des plus grands hôtels de Dakar et comme d’habitude, fallait que je sois éblouissante. J’avais besoin d’acheter une robe aperçue chez Ombelico, et des cheveux naturels longueur 20. Ce qui me fera environs 400 mille à dépenser en tout. Tel que je connais Cheikhou, il me donnera la somme sans broncher. Même si je lui dis de me lécher les pieds il le fera j’y peux rien c’est comme ça.
Heureusement qu’il est marié parce qu’il est déjà collant. A chaque fois il m’invite à aller au même restau. Il ne peut pas m’amener chez lui et vu que je refuse d’aller dans des hôtels, il profite toujours du moment où il doit me ramener chez moi pour relever les vitres teintées de sa grosse voiture et se garer devant la mer à coté du restaurant pour prendre du bon temps !
Quand on s’isole de la sorte, je lui fais toutes sortes de caresses et il gémit dans mes bras comme un petit garçon. Le seul problème avec lui c’est qu’il devient vulgaire quand il est très très excité, il me dit toujours : « Farima tu m’échapperas pas je t’épouserai et je vais tellement te baiser que tu me supplieras d’arrêter ». Laissez le rêver, il n’est pas moche et il sent toujours bon mais si je devais choisir entre mes différents mecs c’est Babs qui ferait l’objet de mon choix sans hésiter. C’est le plus jeune d’entre eux et le plus beau aussi
Maintenant ils ne sont plus que trois parce que j’ai viré le vieux Demba « soof » et « niaaw » et il reste Babs, Cheikhou et tonton Zale.
Babs, je vous l’ai déjà dit est mon préféré, c’est un jeune avocat ; il est très noir, grand et a juste 5 ans de plus que moi. Avec lui, la tension sexuelle est forte, il connait trop bien le corps de la femme mais il respecte le fait que je souhaite garder ma virginité. Comme il a l’habitude le dire « chérie laisse moi toutes les régions de ton corps je te promets de tous les visiter sans arriver à Dakar la capitale » krkrkrkr un vrai Say Say celui là !
Cheikhou est celui que je dois voir ce soir, il a quinze ans de plus que moi mais c’est un bel homme même s’il est vieux pour moi, il est le plus généreux des trois et je l’aime bien comme on aime un pote. On parle de tout et de rien et il se plaint tous les jours de sa femme ! Elle ne vit que pour son travail, elle n’est pas assez coquette, elle est trop amère, elle lui parle mal devant ses amis et j’en passe Tchey !
Tonton Zale nak mom c’est un parfait illettré qui possède plusieurs magasins dans Dakar il est plein aux as mais comme il est trop vieux (il a 25 ans de plus que moi) je n’ai jamais accepté qu’il m’embrasse ni qu’il me caresse, rien nada. Je joue la vierge effarouchée avec lui. Dès qu’il essaie de poser la main même sur mon bras je recule et ouvre grand les yeux en lui disant « Tonton Zale mane xawma yii dé sou fekké fo mola takha diouk souniou diguenté na fi yem tey mou diekh sou fekké fouleu nga beugue nak nga khar ba ma paré diangue nga yoni sey mbokk niou meyla diabar » Il croit que je suis en terminale le pauvre mdrrrr .Il est très généreux aussi mais daal vraiment damako sékhlou parce qu’il ressemble un peu à mon défunt grand-père.
Bon je vous parle un peu de ma famille maintenant.
Chez nous, l’éducation sexuelle de la femme commence très tôt, on nous apprend à danser le « leumbeul » dès le bas âge ! Pour celles qui ignorent ce que c’est que cette danse, laissez moi vous apprendre qu’elle consiste à mimer l’acte sexuelle à la perfection et cela croyez moi, consiste un atout car on maîtrise cette danse, on est une très bonne partenaire sexuelle.
Quoi ça vous choque qu’on apprenne cela à une petite fille ? Ne nous jugez pas à chacun sa culture, ses coutumes et le leumbeul fait partie des nôtres. Il faut aussi préciser que dans la société sénégalaise, les membres féminins de ma caste sont les pros pour tout ce qui est arsenal de séduction, pagnes affriolants, ceintures de perles sur lesquelles on a fait des incantations spéciales pour porter chance à l’épouse qui s‘en sert, thiouraye (encens) odorants et recettes aphrodisiaques qu’on ne donne pas à tout le monde. Je connais d’ailleurs quelques uns de ces secrets, « tirés de grand-mère Fary mon homonyme lol.
Donc ma grand-mère me fait faire des bains régulièrement, ces bains sont censés me porter chance et attirer le regard des hommes sur moi : (sangou bayré) vous-même vous savez bien que ça existe ! Elle me donne aussi des ceintures de perles fines sur lesquelles elle a récité plein d’incantations à attacher aux reins. Voila on y reviendra plus tard !
De nos jours, les laobés ne sont plus aussi attachées aux traditions, surtout les jeunes dont les parents ont duré à la ville, ils n’attachent plus d’importance à tous ces coutumes. Ils vont à l’école, ont de bons boulots ou voyagent et oublient le reste. Si j’ai la chance de rester ancrée au port malgré mon niveau d’étude (je suis déjà en master à mon âge) c’est parce que c’est ma grand-mère qui m’a éduquée.
Ma mère est morte quand j’étais très jeune et mon père s’est remarié avec ma tante Gagnesiry qui est la petite sœur de ma mère donc on habite tous ensemble mon père, ma tante, ma grand-mère et mes petits frères et sœurs avec qui j’ai le même père ! Notre maison se trouve aux parcelles et elle est très vaste. Grand-mère et moi avons notre appartement au rez de chaussée et papa et ma tante sont au 1er. Le reste de l’immeuble est occupé par des locataires.
Une cousine à moi, Adama, vit avec nous, elle vient du village et est ici pour poursuivre ses cours à l’université Cheikh Anta Diop. Donc nous sommes toutes les trois en bas, elle, ma mamie et moi. Ma cousine Adama est le prototype même de la laobé : elle est dépigmentée jusqu’aux os et est très claire. Bien sûr ça fait joli sur elle de loin mais dès qu’elle s’approche et qu’on remarque les taches noires sur ses mains et ses pieds on a envie de fuir. 
Bon le khessal est pratiqué par 90% de mes paires, personne ne l’ignore même moi hein ! Mais bon vu que je suis marron clair de nature j’utilise juste un bon lait éclaircissant sans hydroquinone et c’est grâce à cela que j’ai mon joli teint caramel jalousé de tous !
Ma tante Gagnesiry (la femme de mon père) utilise des produits super forts. Elle prend pleins de tubes et les mélange à un lait éclaircissant à l’hydroquinone, provoquant ainsi une explosion de teints qui virent du gris à l’orange, du vrai Timpi Tampa. Ma cousine Adama fait comme elle c’est pourquoi je sens qu’elle finira comme Gagnesiry, hahahaha, Gagnesiry est déjà mère Gaindé (lion) et Adama est une future mère Gaindé en force.
Mon père est un expert comptable. Il a trimé dur dans son enfance pour en arriver là c’est pourquoi il a toujours voulu que ses enfants réussissent à l’école. Mes petits frères et sœurs (les enfants de Gagnesiry) travaillent bien à l’école aussi. Ils sont deux : Aicha la plus grande très jolie et calme pas comme nous et Mohamed mon petit amour, il est tellement beau mon frangin faudra pas tester dans 15 ans il va faire des ravages. Il n’a que 5 ans lol. Leur maman est cool avec moi et on se dit plein de choses elle est trop grave cette femme je comprends pourquoi le daron ose pas aller voir ailleurs malgré son sale khessal elle sent toujours bon et est très bagarreuse aussi. Gare à toi qui ose regarder son mari !!!

Bon je vous ai parlé de ma famille maintenant on continue la chro walabok !
Mouah waye







Classés dans :

Cet article a été écrit par Ajonews Infos

Réactions

Donnez votre opinion



*